La Mairie
Vie pratique
Associations
Monuments
Histoire
Bois - Randonnée
Le Monument aux Morts



 
1. Construction du Monument aux Morts 
La Grande Guerre a laissé de lourdes traces, outre un village en ruines, les bourlonnais ont payé un lourd tribut à la guerre :  
        - 78 Soldats « Morts pour la France »  
        - 1 soldat mort en captivité  
        - 8 victimes civiles  
        - 480 Poilus originaires de Bourlon recensés (liste non exhaustive) 
 
L’idée d’ériger un Monument aux Morts prend forme immédiatement. 
- Le monument servira à commémorer les héros de « la Der des Ders ». 
- Un Comité du Monument est créé, son rôle sera d’organiser des fêtes et des quêtes qui permettront de le financer. 
 
1921 : référendum pour l’emplacement du Monument aux Morts : la place ou le cimetière ? 
        - La municipalité décide d’organiser un référendum destiné aux familles des « Morts pour la France » : la majorité décidera de l’emplacement. 
        - En septembre 1921, le référendum est lancé, les réponses arrivent mais les voies sont équivalentes pour les deux emplacements. 
        - Finalement l’emplacement choisi sera : « Sur la place » 
 
1922 : pour la construction du Monument aux Morts c’est vers les architectes MOLINIE, NICOD ET POUTHIER, responsables de la reconstruction que le village, que le conseil municipal se tourne. Ceux-ci travailleront en collaboration avec le sculpteur Charles WALHAIN. 
 
23 mars 1923, un arrêté de la Préfecture approuve la construction du monument. 
Les travaux de construction débuteront immédiatement. Son coût total est de 24 000 F 
Le financement se fait de la façon suivante :  
• Le Comité du monument organise des fêtes afin de récolter des fonds. 
• Des souscriptions publiques sont organisées.  
Le Comité et les souscriptions réuniront 17 000 F. 
• La commune de Bourlon donne 5 000 F. 
• Le Comité des Réfugiés du Pas de Calais donne 5 000 F. 
 
7 août 1923 : le poilu est posé sur son socle. 
 
24 septembre 1923 : Inauguration du Monument aux Morts 
 
2. Le Devoir de Mémoire 
Le Monument, initialement construit pour glorifier les Morts pour la Patrie de la guerre 14-18, devient le monument du Devoir de Mémoire. 
 
Après la seconde guerre mondiale, une nouvelle plaque est apposée : elle rend hommage aux « Morts pour la France » de ce second conflit. 
 
1950 : La plaque « hommage aux Morts pour la France de 14-18 » est remplacée. 
La commande est faite auprès de la Marbrerie BONGNIART Frères. 
Le prix de la plaque, livrée le 31 août 1950 est de 43 253 francs. 
La nouvelle plaque sera inaugurée le 11 novembre 1950. 
 
1954 : Guerre d’Indochine  
Un enfant de Bourlon y perdra la vie et une nouvelle plaque sera apposée sur le Monument aux Morts du village.  
 
10 juillet 1983 : À l’occasion d’une cérémonie en souvenir des combats de 1917 et 1918 dans le village et son bois une plaque à la mémoire de tous les combattants est inaugurée. 
 
5 décembre 2004 : Inauguration, par le maire Jean-Luc BOYER et le président des Anciens Combattants Robert CORETTE, d’une plaque en hommage « Aux Morts pour la France de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de la Tunisie ». Celle-ci a été offerte par les Anciens Combattants de Bourlon. 
Après la réfection du Monument aux Morts en 2010, cette plaque sera transférée sur la stèle rendant hommage aux Combattants d’Afrique du Nord et OPEX. 
 
6 septembre 2008 : une stèle, à proximité du Monument aux Morts, rend hommage aux combattants canadiens ayant obtenus la Victoria Cross à Bourlon le 27 septembre 1918 et plus particulièrement au Lieutenant Graham Thomson LYALL du British Columbia Regiment. 
 
28 mars 2009 : Inauguration sur une seconde stèle, au pied du Monument aux Morts, d’une plaque offerte par la section des Anciens Combattants de Bourlon, rendant hommage aux combattants d’Afrique du Nord, d’Indochine et OPEX. 
 
3. Rénovation du Monument aux Morts 
2010 : Rénovation du monument 
Le monument aux morts a maintenant 87 ans. Le temps l’a dégradé et une rénovation s’impose. 
La plaque « hommage aux morts de 14-18 » est tellement usée par le temps qu’elle sera remplacée. 
La plaque « hommage aux Morts pour la France de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de la Tunisie. » sera transférée sur la stèle dédiée aux combattants d’Afrique du Nord et d’OPEX. 
 
Le montant total des devis s’élève à 9 212.90 €, les entreprises qui travailleront pour la rénovation du Monument aux Morts de Bourlon sont Entreprise TOURNAY Christophe ; Entreprise Yvon LOURDEL et Marbrerie BRAILLON Alain. 
Différentes subventions seront attribuées : le Ministère de la Défense (1 513.00 €) ; le Conseil Général (2 303.00 €) et la Réserve Parlementaire (2 500.00 €). 
Il restera à la charge de la commune une somme de 2 896.90 €. 
 
 
 
Pour plus de renseignements :  
Livre : Bourlon - Le Monument aux Morts - De la Grande Guerre au devoir de mémoire 
Association des Anciens Combattants de Bourlon, Contact : mairie-de-bourlon@orange.fr