La Mairie
Vie pratique
Associations
Monuments
Histoire
Bois - Randonnée
Les Bunkers
 
Ils faisaient partie de la ligne Hindenburg ou Siegfried Stellung.
 
 
Ce sont des aménagements pratiqués par les soldats russes prisonniers ou par les civils des zones occupées. 
 
Les positions défensives de la ligne Hindenburg s’échelonnent sur plusieurs kilomètres de profondeur. 
 
Ce sont de vastes tranchées parallèles protégées par de denses réseaux de barbelés (parfois jusqu’à 50 m). 
Les tranchées principales sont crénelées ce qui emmène immanquablement l’assaillant à faire face aux mitrailleuses. 
Les tranchées principales sont reliées entre elles par des tranchés en zigzag. 
 
On trouve dans ces installations de nombreux abris bétonnés :  
- Observatoires sur les hauteurs locales  
- Abris profonds pour se protéger des bombardements 
- Blocs pour poste de mitrailleuses 
En deuxième ligne on trouve des canons isolés qui ont pour mission de tirer à courte distance sur les chars.  
 
Voir photos arériennes : 
La ligne avancée est précédée de nombreux poste d’écoute avec sape et petits abris bétonnés. Elle est protégée par plusieurs rangées de fil de fer barbelé. 
 
La première ligne comporte aussi de nombreux abris bétonnés et est, elle aussi, protégée par des réseaux de fil de fer barbelés. 
 
La seconde ligne dite « de soutien ». 
 
Les différentes lignes sont reliées par des boyaux de communication en zigzag. 
 
 
 
Les défenses prévues sur la ligne Hindenburg 
- un groupe de mitrailleuses pour couvrir le terrain devant la ligne avancée 
- un groupe de mitrailleuses pour couvrir le terrain entre la ligne avancée et la première ligne 
- un groupe de mitrailleuses pour couvrir le terrain de la ligne de soutien à la première ligne. 
- Des mortiers de tranchées (minenwerfer) installés dans des abris souterrains pour couvrir le terrain devant la ligne avancée. 
- Artillerie de campagne, très en arrière de la seconde ligne (parfois à 2km).